Centre de Documentation sur les Migrations Humaines (CDMH) asbl

Le Centre de Documentation sur les Migrations Humaines est installé dans la gare de « Dudelange – Usines » au coeur du quartier « Italien » de Dudelange, quartier méconnu par la majorité des citoyens de notre pays, mais emblématique et « mémorable » de l’immigration et du monde ouvrier et donc de notre histoire et de notre culture. Par son support, l’OEuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte contribue à la structuration et à la préservation de la bibliothèque du CDMH, dont les oeuvres représentent non seulement des pierres angulaires pour la compréhension du passé récent mais aussi le futur du Grand-Duché. Elle recueille de même une des collections les plus remarquables sur la migration dans la Grande-Région.

Dotée d’une richesse patrimoniale de mise avec 13.000 recueils et 130 titres de revues spécialisées, la bibliothèque du CDMH souffre d’un manque de notoriété. Pour emprunter un livre des archives, il faut tout d’abord avoir connaissance de l’institution et de sa bibliothèque. Ceci représente non seulement un problème pour les historiens nationaux, et plus encore internationaux, mais aussi pour les citoyens en général, y compris les étudiants de l’Uni Lëtzebuerg.

Bibnet.lu – intégration au réseau national des bibliothèques

C’est ainsi que le CDMH fait la demande d’intégration au réseau des bibliothèques luxembourgeoises bibnet.lu, catalogue collectif des bibliothèques luxembourgeoises de tous types, donnant accès aux notices bibliographiques et interrogeant également le catalogue des fonds non-luxembourgeois de la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BNL). Le processus entamé en octobre 2015 suite à la formation requise par la BNL d’un employé du CDMH et grâce au soutien financier de l’OEuvre qui couvre une période de 4 ans, le Centre a commencé à référencer l’ensemble de ses ouvrages sous la surveillance de sa bibliothécaire et historienne, Madame Antoinette Reuter.

« Le référencement d’un seul ouvrage nécessite 20 minutes », explique Monsieur Thill. « Il est important de bien connaître le fonctionnement du système et de veiller à l’exactitude des données, car une fois entrées dans le système, les données font référence ». Le CDMH réussit ainsi de joindre des cibles inaccessibles au paravent et surtout de susciter l’intérêt de personnes qui font des recherches qui ne sont pas directement liées au sujet des migrations. Deux tiers des livres de la bibliothèque du CDMH ne sont pas répertoriés dans le catalogue national, ce qui représente presque 8.000 recueils que le CDMH doit référencer dans les années à venir. Le CDMH organise des expositions et des visites pendant toute l’année. La passion et la conviction de l’utilité de leur travail transpire à travers toute l’équipe et l’ensemble de leurs actions et événements.

LE «KACHKÉIS », MARQUE NATIONALE RESSENTIE  DU LUXEMBOURG, EST TYPIQUEMENT UN PRODUIT DE MIGRATION