Écouter pour Mieux s´Entendre (EME) De la musique pour un moment de vie

La Fondation « Ecouter pour Mieux s´Entendre » (EME) organise depuis 2009 des concerts dans les maisons de soins et les hôpitaux, mais aussi pour d´autres groupes de personnes sans accès à la musique. L´année dernière, 180 concerts ont pu être organisés pour des patients, des séniors et des personnes atteintes de maladies dégénératives. Pour beaucoup, ce sont de grands moments dans leur vie.

Théo a plus de 80 ans et il a du mal à se rappeler des choses depuis qu´il est atteint de la maladie d’Alzheimer. Mais quand Christiane vient, il se sent bien. Ça, il le sait encore très clairement. Christiane Feinen-Thibold est chanteuse et anime les ateliers de chant pour la fondation « Ecouter pour Mieux s´Entendre » (EME). Elle vient dans la maison de soins où Théo vit, pour interpréter de vieilles chansons luxembourgeoises. « Dans les ateliers de chant pour les personnes atteintes de la maladie d´Alzheimer, le chant est un medium très puissant. Les chansons sont en général mieux ancrées dans leur mémoire que les évènements récents. On parvient ainsi à faire revivre des émotions enfouies, des souvenirs d´une période où leur santé n´était pas atteinte », se réjouit la chanteuse.

Les concerts dans les hôpitaux et maisons de soins sont le projet le plus ancien de la fondation EME, créée en 2009. Le but est d’amener la musique là où on ne l´attend pas. Entre autre, elle envoie des musiciens dans des hôpitaux, des maisons de retraite et des établissements de soins palliatifs. Il n´est pas rare que le concert soit donné dans les couloirs de l´hôpital ou à proximité des chambres des malades. De nombreux patients montrent leur gratitude spontanément aux musiciens. « Jouer dans les hôpitaux ou les maisons de retraite s´est avéré une expérience très gratifiante. On apporte de la joie, mais on en reçoit beaucoup également », dit Olivier Germania. Il est hautboïste à l´Orchestre Philharmonique du Luxembourg et participe régulièrement aux concerts.

« La demande est très grande », raconte Dominique Hansen, directrice de la fondation EME. « Entre janvier et décembre 2012, nous avons organisé 180 concerts pour un prix de 38.800 Euros. EME travaille avec environ 200 institutions dans tout le pays. Rien que pour les premiers six mois de 2013, 154 concerts sont prévus pour un coût de 37.100 Euros. L´OEuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte soutient ces concerts avec 12.500 euros. « Cet argent nous permet de répondre aux demandes croissantes et d´organiser plus de concerts », explique Madame  Hansen. « Nous nous approchons de 250 concerts par an. »

Souvent, les musiciens de l’Orchestre Philharmonique s´engagent pour EME. « Ils sont rémunérés, mais ce qui compte énormément, c´est l´engagement social », dit la directrice d´EME. La fondation s´occupe de la logistique et doit parfois faire venir un piano dans une institution.

La musique jouée comprend le répertoire classique, des opérettes, des valses et des morceaux connus de Strauss ou Ravel. L´agenda de Christiane Feinen Thibold, la chanteuse au répertoire luxembourgeois, est vite complet. « La musique donne une grande joie aux gens et a un effet durable », sourit Madame Hansen. « Nous sommes très heureux d´être soutenus par l´OEuvre. »