Actions Addictions

Le secteur fait en permanence face à une constante course pour détecter les  dernières tendances. En ce qui concerne les drogues d’acquisition illicite par exemple, les produits proposés aux consommateurs sont de plus en plus variés. 80 nouvelles drogues synthétiques (legal highs) ont fait leur apparence sur le marché en 2013. Les comportements des consommateurs épousent vite ces nouvelles tendances. Aujourd’hui, il est fondamental de reconnaître que les comportements des consommateurs ont changé : c’est souvent l’usage combiné de plusieurs drogues qui devient source de problèmes de sorte qu’on parle dorénavant de  polyconsommation.  Toute consommation abusive d’une substance peut engendrer l’addiction du consommateur. Au Luxembourg, on estime que 90 % de la population n’est pas dépendante. Il est important de protéger cette partie de la population. C’est cette partie de la population qui est considérée comme étant à risque.

Au niveau de l’addiction au jeu, il y a lieu de constater que souvent le joueur entraîne ses proches dans un engrenage impossible à stopper, une vraie descente infernale. Le problème de l’addiction au jeu n’est jamais isolé : c’est l’effet combiné des substances qui devient le moteur de cet engrenage infernal.

Avec son appel à projets « Actions Addictions » l’Œuvre a voulu adresser le phénomène des dépendances dans sa globalité.

Quand la tentation ou le désespoir débouchent sur l’habitude; quand l’habitude devient contrainte, les conduites addictives s’installent à l’image d’un labyrinthe qui referme les portes derrière celles et ceux qui y entrent.

L’objectif de cet appel à projets lancé le 23 décembre 2015 en collaboration avec le ministère de la Santé consistait à soutenir des projets novateurs apportant des solutions préventives aux problèmes liés aux addictions auxquels notre société est confrontée. Dans le cadre de cet appel, la notion de prévention a été définie au sens large du terme incluant la prévention de l’initiation à l’usage de substances psychoactives et de l’émergence de conduites addictives, la prévention des risques et dommages et de l’aggravation des risques et dommages associés à l’usage de substances psychoactives et de comportements addictifs en général.

Le processus de sélection a été effectué par un jury composé d’experts relevant tant du milieu institutionnel que de la société civile. Les 6 projets sélectionnés visent tous un niveau élevé de protection en termes de santé publique, de sécurité publique et de cohésion sociale. En outre, ils s’inscrivent dans une dimension humaine et répondre à un besoin spécifique à Luxembourg. Le budget initial global de 250.000.- euros pour l’ensemble des projets retenus a dû être augmenté afin de permettre aux 6 structures retenues de disposer des moyens financiers nécessaires pour déployer leur nouvelle activité. Finalement, le conseil d’administration de l’Œuvre a attribué des financements à hauteur de 310.098 euros pour l’ensemble des projets retenus.

 

O_Minaire_Photography_oeuvre_13_07_2016_04

Devant le succès de l’initiative et voulant donner les moyens aux jeunes de réfléchir à des actions concrètes sur le terrain, le conseil d’administration a également décidé dès juin 2016 de renouveler l’initiative avec une action spéciale jeunes dès la rentrée.

Nous vous invitons à découvrir ici les conditions de l’appel à projet « actions addictions spécial jeunes »

Les projets soutenus


Ma santé en toute liberté

Porteur du projet :

Programme Tox au Centre pénitentiaire de Givenich

Le projet «Ma santé en toute liberté» vise la création d’un manuel de prévention et d’information pour la population du Centre pénitentiaire de Givenich en thématisant des sujets importants dans le domaine de la santé (sport, contraception, stress, drogues, programme Tox, prévention de la rechute) dans l’enceinte semi-ouverte du Centre pénitentiaire.

Atelier Creamisu

Porteur du projet :

Caritas Accueil et Solidarité ASBL

L’atelier Creamisu est un lieu de rencontre et d’échange à expression artistique et créative (dessin, collage, bricolage, etc.) pour toute personne issue du milieu du «sans-abrisme» et particulièrement touchée par les problèmes liés à la consommation problématique d’alcool. Pour redonner du pouvoir d’agir et de l’estime de soi aux personnes, le projet mis sur l’action et la création par des outils et moyens artistiques librement choisis.

TABA, Tagestrukturierendes Beschäftigungsangebot, Spillsaachen fir jiddereen! Gutt fir d’Kanner! Gutt fir de Mënsch! Gutt fir d’Ëmwelt

Porteur du projet :

Comité national de défense sociale (CNDS) ASBL

Lancé en mai 2016, à la fois thérapeutique et solidaire, ce projet a rapidement connu un vif succès. L’initiative s’adresse en premier lieu aux personnes qui présentent une consommation de drogues de longue date et âgées de plus de 40 ans. L’idée principale du projet est simple et basée sur trois piliers: une stabilisation psychosociale, une activité manuelle structurante à connotation écologique avec la collecte, la réparation et le recyclage et le don de jouets aux familles nécessiteuses.

Sensibilisation et réduction des risques liés à la consommation récréative de drogues auprès du public festif au Grand-Duché de Luxembourg

Porteur du projet :

4 motion ASBL

Ce projet offrira sous forme d’un stand d’information et de sensibilisation animé par une équipe de jeunes adultes spécialement formés, un soutien au public festif ainsi qu’aux organisateurs de manifestations festives avec comme objectif la prévention en matière d’usage de drogues et des risques associés et le bon déroulement de la fête.

Le stand d’information mettra à disposition des informations sur les substances licites et illicites et les nouvelles substances psychoactives ainsi que d’autres conduites à risque associées à la consommation de ces substances et du matériel de prévention (p. ex. bouchons d’oreilles, préservatifs, crème solaire, kit sniff). Les consommateurs de drogues auront également la possibilité de faire tester les produits.

Choice 18+

Porteur du projet :

Impuls Solidarité Jeunes ASBL

Le programme «Choice 18+» offre une aide directe et, sous certaines conditions, une alternative à la répression pouvant permettre aux jeunes participants de 18 à 21 ans en infraction à la législation nationale en matière de drogues d’éviter notamment une inscription dans leur casier judiciaire. L’action ciblée comporte 3 séances individuelles et 3 modules de sensibilisation, de formation et d’autoréflexion pour les jeunes. L’aide de l’Œuvre permettra à 50 jeunes entre 18 et 21 ans de bénéficier du programme «Choice 18+».

Game Over, Multiplikatorentraining

Porteur du projet :

Anonym Glëckspiller ASBL

Face à la problématique des conduites addictives liées aux nouvelles technologies de l’information, ce projet propose une offre de formation, réunissant des professionnels de différentes institutions (administratives, pédagogiques, privées, etc.). Répondant à un besoin réel, cette offre s’inscrit dans la prévention des addictions non liées à l’usage de substances.