Ligue HMC asbl Collectif Dadofonic « Watt elo »

Ensemble artistique professionnel de théâtre, d’art visuel et du mouvement, le collectif DADOFONIC se veut autonome et idéologiquement indépendant. Le classique et le conventionnel font place au particulier et à l’exceptionnel. Depuis 2010, le collectif, qui occupe à ce jour 13 artistes âgés de 21 à 50 ans, est un atelier protégé de la ligue HMC.

Nous avons rencontré Dagmar Weitze, scénographe et costumière diplômée du Mozarteum de Salzbourg, dans les lieux emblématiques de l’atelier situé dans une ancienne fabrique de glaçons à Bertrange. Ensemble avec Claude Englebert, elle dirige et assure le coaching du collectif. Dagmar Weitze nous parle de leur production récente « Watt elo », pièce de théâtre qui a pu être réalisée, grâce au soutien de l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

C’est la quatrième pièce de théâtre que le collectif réalise depuis sa création. Inspirée du roman de l’écrivain irlandais Samuel Beckett « Watt », la réalisation « Watt elo » a permis aux artistes de s’impliquer de façon artistique et esthétique avec les insuffisances des individus de l’univers de Beckett. « Les préparations concrètes pour « Watt elo » se sont poursuivies pendant une année. Il faut comprendre pourtant que c’est la quatrième oeuvre que nos artistes ont réalisées et qu’elle s’intègre dans l’évolution des trois productions précédentes », explique Dagmar Weitze. La première réalisation a permis aux artistes de comprendre ce qui était faisable. La deuxième a fortement contribué au développement et à l’encouragement des talents artistiques alors que la troisième réalisation avait d’ores et déjà pris une forme narrative. « Les productions culturelles sont toujours onéreuses. Sans le soutien de l’Œuvre, la réalisation de cette nouvelle production aurait été très difficile et n’aurait pas pu atteindre ce haut niveau. Nous sommes parvenus à faire intégrer notre spectacle dans le programme culturel du pays. Les spectateurs viennent pour voir des professionnels du métier et non parce qu’ils ressentent de la compassion ».

« Watt elo » – étape-clé dans l’évolution des artistes

« Le groupe artistique de DADOFONIC a progressé dans son ensemble lors de la préparation et de la reproduction de la pièce, tout comme chaque artiste individuel a vu sa propre évolution. Les artistes s’identifient avec leur rôle et se surpassent. Il peut sembler étonnant pour les spectateurs d’observer leur professionnalisme sur scène et de les observer après le spectacle alors qu’ils sont à nouveau confrontés aux difficultés que leur impose la vie de tous les jours », dit Dagmar Weitze.

Les différentes représentations, huit en tout, s’adressaient au public culturel général au Luxembourg mais englobaient de même des représentations suivies de discussions avec des lycéens de deuxième et de troisième. L’ensemble a été soutenu professionnellement par les artistes luxembourgeois Annick Pütz, en charge de la chorégraphie et de l’expression corporelle, et Fränz Hausemer, responsable pour le travail et la composition musicale.

Les projets futurs se dessinent déjà de façon concrète, car l’ensemble travaille sur des représentations dans l’espace public urbain et envisage de partir en tournée en Europe.

Dadofonic est le seul ensemble permanent d’artistes professionnels au Grand-Duché

-Dagmar Weitze,scénographe et dirigeante de DADOFONIC