Arcus – Centre ForMida

photo : Wolfgang OST et Lynn SCHAMMEL

 

Le Centre ForMida est un centre pédagogique innovant – Esch-sur-Alzette

 

Un lieu de seconde vie matérielle et de seconde chance humaine

Au cœur de l’ancien complexe industriel en lisère sud d’Esch-sur-Alzette, haut-lieu de l’histoire sidérurgique situé dans un cadre naturel, l’endroit nous étonne par sa beauté. Le Centre ForMida propose des activités de jour, le but étant de récupérer les excédents des industries coopérantes pour les utiliser comme matériaux d’expérimentation créative. « Nous voulons profiter de la créativité sans limites des enfants et des jeunes », explique Wolfgang Ost, l’un des responsables du centre.

Le lieu sera ouvert pour y accueillir différents publics : des groupes de jeunes issus de l’éducation formelle et non- formelle ainsi que des enseignants venant se former à l’utilisation de matériaux de récupération et à l’éducation esthétique.

Nous voulons contribuer à une prise de conscience quant à la finitude des ressources, que ce soit auprès des enfants ou d’adultes travaillant avec des enfants

Parmi les jeunes figurent ceux que la société considère comme étant « tombés à travers les mailles du système ». Actuellement, aucune institution au Luxembourg ne peut les accueillir en mêlant économie circulaire à encadrement socio-thérapeutique. « Nous voulons éviter que les jeunes soient envoyés à l’étranger et aient perdu leurs repères à leur retour au Luxembourg », poursuit Wolfgang Ost.

Au Centre ForMida, on leur offre trois facteurs déterminants qui souvent font défaut à leur développement : la régularité, le fait d’être pris au sérieux et la possibilité de s’exprimer. 20 jeunes y passeront la journée, encadrés par 12 travailleurs sociaux et éducateurs. Ils y travailleront dans différentes petites unités afin d’acquérir des compétences manuelles et sociales. « Il nous importe que les jeunes réalisent que les matériaux qu’ils recycleront de façon créative prennent de la valeur et sont ensuite récupérés par des gens de l’extérieur », explique Lynn Schammel, l’autre responsable du projet.

« Ce mélange entre un espace thérapeutique et public n’existe pas encore au Luxembourg et a été voulu. Notre vocation est d’être un centre d’approvisionnement en idées et en matériaux pour le secteur pédagogique et artistique. En outre, nous voulons contribuer à une prise de conscience quant à la finitude des ressources, que ce soit auprès des enfants ou d’adultes travaillant avec des enfants », conclut Lynn Schammel. Le lancement de ce beau projet est prévu pour le mois de juin 2018. L’ouverture officielle se fera en automne.

 

www.arcus.lu

 

Ce projet a été soutenu dans le cadre de l’initiative :