Fondation EME – Looss alles eraus

photo : Dominique HANSEN

 

Looss alles eraus est un spectacle de danse et de rap créé par une vingtaine d’adolescent(e)s du service de psychiatrie juvénile – 26 avril 2017 Rockhal Club

 

La danse et le rap comme exutoire

Looss alles eraus s’adresse aux adolescents de 12 à 18 ans pris en charge par le service de psychiatrie juvénile de l’Hôpital Kirchberg et l’Hôpital de Jour psychiatrique du Centre Hospitalier Emile Mayrisch d’Esch-sur-Alzette. En proie à des difficultés psychologiques diverses, ces jeunes se sont vu proposer un encadrement hors du commun par la Fondation EME, en collaboration avec le Rocklab de la Rockhal et les Hôpitaux Robert Schuman.

Ils y expriment des choses que, parfois, ils n’ont même pas encore racontées à leur psychologue

Semaine après semaine, de septembre 2016 à avril 2017, la danseuse Sylvia Camarda et le musicien et rappeur David Galassi, les ont accompagnés et encouragés à s’exprimer librement grâce à la danse et au rap et ainsi « alléger leur âme ». Ensemble, ils ont créé un spectacle artistique reflétant leur vécu, leurs problèmes et leurs désirs.

« L’objectif du projet est double : mettre les jeunes en valeur et renforcer leur confiance en soi » explique Dominique Hansen, directrice de la Fondation EME. La créativité étant liée à la confiance en soi, on peut observer une vraie évolution des participants au cours des différentes répétitions. « Leur développement est impressionnant », explique Dominique Hansen, « les textes sont très forts, ils rappent sur des sujets qui leur tiennent à cœur, et ils y expriment des choses que, parfois, ils n’ont même pas encore racontées à leur psychologue ». À travers l’écriture, l’expression corporelle et la musique, ces jeunes ont appris à exprimer leur vécu, à s’accepter et à laisser libre cours à leur créativité.

C’est probablement une des raisons pour lesquelles les Hôpitaux Robert Schuman ont désiré reconduire le projet en 2017 malgré le fait que cela chamboule leur organisation.

Le projet est non-seulement enrichissant pour les jeunes et l’équipe médicale des structures, mais aussi pour les parents et les amis des participants qui peuvent assister au spectacle devant une salle comble au Rockhal Club.

« Le sentiment de contribuer à quelque chose, de travailler en vue d’un objectif et de collaborer avec d’autres rend toutes les personnes impliquées extrêmement fières. Là est toute la plus-value du projet » conclut Dominique Hansen.

 

www.fondation-eme.lu

 

Ce projet a été soutenu dans le cadre de l’initiative :