Lycée Nic-Biever / Annexe Alliance – Ausfallschrëtt

photo : Les classes du régime préparatoire du Lycée Nic-Biever

 

Ausfallschrëtt est un projet artistique multidisciplinaire réalisé par des élèves – 20 et 21 juin 2017 – Centre Culturel Régional Op der Schmelz, Dudelange

 

Un projet scolaire insolite qui donne le pouvoir et la parole aux jeunes

Après une année de répétitions intenses, l’ensemble des élèves de l’Annexe Alliance, tous issus du régime préparatoire, ont présenté le spectacle pluridisciplinaire Ausfallschrëtt sur la plus grande scène de leur ville. Ces quelque 220 élèves de 17 classes étaient directement impliqués sur scène, derrière les coulisses ou en amont de la représentation. « Le processus était encore plus important que le résultat final. Il s’agissait de donner la possibilité aux élèves de montrer ce dont ils sont capables alors que, d’habitude, on leur fait comprendre « Toi, tu ne sais rien faire, tu es un loser [perdant] ! ».

À travers ce projet, ces jeunes comprennent qu’ils peuvent réaliser des choses, qu’ils peuvent contribuer de manière constructive à la société

Le projet est le résultat d’un travail créatif et collectif de 13 ateliers multi- disciplinaires, proposés par l’équipe enseignante du lycée. Tous les élèves ont pu s’inscrire à des ateliers dans des domaines qui les intéressaient et qui sont allés bien au-delà des compétences d’enseignement habituellement requises. Le projet a donc non seulement valorisé les élèves, mais aussi les enseignants. Seuls les ateliers de chœur, hip hop et rap ont dû être assurés par des externes.

Les élèves étaient résolument au cœur de la création : « ils ont cocréé ce projet » assure Délia Dieschburg. En effet, ils ont écrit les cinq histoires du spectacle, histoires qui parlent de leurs réalités quotidiennes : une grossesse involontaire, le sentiment d’exclusion d’un réfugié, les menaces des membres d’un gang, le cybermobbing sur base de photos dénudées, les affres de la drogue… Toutes ces histoires ont été mises en scène de manière réaliste et sincère, avec des méthodes variées telles que la danse, le parkour, le chant, l’acrobatie.

« Le moment de bonheur le plus intense était celui de voir les 220 élèves sur scène, à la fin de la première représentation » commente la chef de projet visiblement émue.

Une suite est prévue à Ausfallschrëtt avec, cette année, un projet plus réduit et, l’année prochaine, un nouveau projet de grande envergure dont Doors est le titre de travail actuel. Collègues et élèves sont d’ores et déjà enthousiastes à l’idée d’y participer, confirmant ainsi qu’il s’agit d’une belle histoire à répéter…

 

www.ausfallschrett.lu

 

Ce projet a été soutenu dans le cadre de l’initiative :
JEUNES – RESPECT