Rencontre informelle entre acteurs du secteur social

En sa qualité de facilitateur, l’Œuvre a organisé ce vendredi 20 avril 2018 un moment d’échange convivial à destination de divers acteurs du social et/ou bénéficiaires de l’appel à projets Actions addictions. Une cinquantaine de personnes a répondu présente à l’invitation à cette rencontre informelle avant d’assister à la représentation unique du spectacle Looss alles eraus II, intitulé Rapper et danser contre les maux de l’âme.

 

 

Devant la salle comble du Rockhal Club, une vingtaine d’adolescent(e)s de 12 à 18 ans, pris en charge par le service de psychiatrie juvénile de l’Hôpital Kirchberg et l’Hôpital de Jour psychiatrique du Centre Hospitalier Emile Mayrisch d’Esch-sur-Alzette, se sont livrés corps et âme à une performance scénique captivante et touchante.

Le spectacle est le fruit du programme spécialement créé par Sylvia Camarda et David Galassi pour la Fondation EME. Selon Jean Feith, membre du conseil d’administration de l’Œuvre, il s’agit d’un bel exemple illustrant « comment redonner confiance aux jeunes tout en les laissant s’exprimer, grâce à la danse mais aussi au rap, dont les textes n’ont laissé personne insensible… ».