Table Ronde « faciliter l’accès à la culture » 19/09/16

Cette table ronde prend place autour de l’idée que la production culturelle peut se concevoir comme une plateforme d’échanges socioculturels qui se développe en dehors des institutions classiques. Il s’agit de présenter et discuter des approches alternatives de la production culturelle en vue d’atteindre certains publics potentiels qui, dans les conditions actuelles, éprouvent des difficultés à accéder à l’offre culturelle.

Le concept d’une nouvelle démocratie culturelle semble essentiel dans cette réflexion qui porte sur une plus grande ouverture vers des publics qui ne sont plus réduits à de simples consommateurs d’un éventail culturel prédéfini, mais qui en deviennent des acteurs à part entière.

La culture est un discours qui permet l’expression et la négociation démocratiques d’intérêts concurrents.

Le rapprochement des producteurs et de leur public représente un outil important dans cette lutte contre l’exclusion culturelle. Comment trouver son public parmi les jeunes, les communautés locales, les couches sociales défavorisées, tout en gardant la volonté d’une indépendance et d’une diversité artistiques ? Comment donner la parole à ces publics et comment structurer les résultats de ce dialogue ? Quels sont les besoins d’une production culturelle élargie, comment y répondre et, plus précisément, quelles sont les difficultés majeures communément rencontrées lors de la préparation et la production de divers projets?

La culture est essentielle à la démocratie, car elle permet d’exprimer des choses qui n’ont pas leur place dans la politique.

En lieu et place d’une simple image de marque, la démocratie culturelle propose une vision élargie et dynamique des champs culturels. Celle-ci implique une ouverture vers des domaines qui ne font pas forcément partie des activités classiques des institutions, comme l’utilisation temporaire de lieux inédits ou encore l’intégration des notions du jeu et du travail communautaire.

Pour assurer l’autonomie des producteurs culturels tout en améliorant le travail en réseau, cette table ronde veut contribuer à déterminer des priorités en matière de culture. De même, en vue de faciliter l’accès à la culture, cette table ronde se donne pour objectif de dresser la liste des besoins directs auxquels sont confrontés les acteurs et le public dans le domaine de la culture au Luxembourg et de définir des perspectives à moyen terme.

La culture donne la parole à ceux qui vivent aux marges de la société et aux minorités – autant de processus qui font le lien entre la culture européenne et la protection des droits de l’homme fondamentaux et de la démocratie, sans lesquels il n’est pas de liberté possible pour la création de la culture

crédit photos : Ann Sophie Lindstroem