Comment créer des modes de vie plus durables ?

L’Œuvre et le Conseil Supérieur pour un développement durable ont le plaisir de vous inviter à son Knowledge Café autour de la question

 

Comment créer des modes de vie plus durables ?

 

Social, Culture, Environnement, Sport & Santé et Mémoire – ce sont les cinq champs d’action de l’Œuvre, et ce sont également ces thèmes qui seront mis en relation avec la notion de durabilité. Autour de 6 tables rondes thématiques (deux tables pour le domaine Social) composées d’une douzaine de personnes vous vous échangerez sur ces problématiques et proposerez des idées innovantes pour contribuer à la création de modes de vie plus durables. Afin de favoriser une discussion transversale ainsi que la mixité des points de vue, vous serez placé autour d’une table avec des acteurs issus de domaines autres que le vôtre.

Quels sont les sujets de discussion ?

Social 1

Comment se présente la répartition des richesses entre générations au Luxembourg ? Avec des prix du logement en hausse et une croissance constante de la population, les jeunes font face à des problématiques différentes de celles de la génération précédente : difficultés à trouver un logement qui ne soit pas trop éloigné du lieu de travail, routes encombrées, concurrence importante sur le marché de l’emploi et instabilité de l’emploi ne sont que quelques exemples qui préoccupent la jeunesse. Comment peut-on aborder ces problèmes afin de garantir une société dans laquelle il fait bon vivre, y compris pour les générations futures ?

Social 2

Bio, Fair trade, végétarien, sans OGM… Il existe une multitude de labels alimentaires, mais est-ce qu’une production bio est également socialement responsable ? Les produits « biologiques » étant plus chers que les produits « conventionnels », des personnes à faible revenu se voient souvent contraintes d’acheter les produits moins chers qui peuvent être de moindre qualité. Comment peut-on combiner durabilité sociale et écologique dans le domaine de l’alimentation ?

Culture

La production et l’organisation d’événements culturels et la durabilité sont deux concepts qui ne sont pas toujours compatibles. Au théâtre, des costumes et fonds de scène sont créés et ne sont utilisés que pour quelques représentations, les événements zéro déchets sont considérés comme difficiles à organiser et gagner sa vie en tant qu’artiste au Luxembourg n’est pas chose aisée. Comment concilier culture et durabilité ? Quelles sont vos idées pour répondre à ces défis ?

Environnement

Savez-vous quelle est la période des aubergines ? Attendez-vous déjà depuis plusieurs mois votre nouveau lave-vaisselle ? Le téléphone que vous souhaitez acheter n’est actuellement pas livrable ? Avez-vous récemment rempli votre stock de farine ? La guerre en Ukraine est le deuxième événement en deux ans qui nous rappelle à quel point il est important de créer une résilience face à la globalisation des marchés internationaux. Quels liens devraient être mis en place afin de garantir cette résilience au niveau local ?

Sport & Santé

Bouger pour renforcer sa résilience corporelle propre – Une population active qui est en bonne santé évite que le système de santé soit surchargé et contribue ainsi à construire une société plus résiliente. Cependant, de nombreuses personnes ne font pas assez d’exercice dans leur vie quotidienne. Que peut-on faire pour remédier à ce manque général d’activité physique ?

Mémoire

Nos expériences et la mémoire de celles-ci font de nous les personnes que nous sommes. Dans une société multiculturelle, une diversité de mémoires individuelles coexiste et pour vivre ensemble, il faut apprendre à reconnaitre, comprendre et accepter les points de vue et les pratiques des autres. De manière complémentaire, les expériences individuelles sont essentielles pour créer un sentiment d’appartenance et véhiculer des valeurs universelles. Comment pouvons-nous transmettre nos expériences aux autres et surtout aux nouvelles générations ?

Je m’inscris

Veuillez-vous inscrire avant le 15 mai 2022 ou, pour toute question, contacter Betty Gillen par mail ou par téléphone au 22 56 67 – 706.