Yes We Care 9 initiatives locales visant la réduction de l’empreinte écologique et le renforcement de la cohésion sociale au Grand-Duché de Luxembourg

logo_csddLancé en mai 2014, l’appel à projets s’est clôturé en date du 17 octobre. Les résultats définitifs ont été rendus publics ce 3 décembre 2014.

Les projets sélectionnés

54 dossiers ont été soumis au jury pluridisciplinaire. Les 9 projets sélectionnés s’inscrivent dans les orientations prévues, en particulier pour développer des actions intégrant la réduction de l’empreinte écologique et pour renforcer le tissu social de manière durable.

Catégorie 1 « Dynamique »

pour de nouveaux projets permettant de dynamiser des communautés locales.

« Transition Bonnevoie »

Porteur du projet : Transition Town Luxembourg a.s.b.l.

Ce projet vise à reconstruire la résilience, renforcer les liens sociaux, intergénérationnels et interculturels de voisinage, à mettre en place des espaces de rencontre et à organiser des activités d’entraide et de partage dans le quartier de Bonnevoie. Trois actions sont prévues:

  • une “Givebox”
  • des cafés citoyens mensuels
  • des tables durables

 


« La MJC Bettembourg in transition»

Porteur du projet : Maison des Jeunes et de la Culture Bettembourg a.s.b.l.

Ce projet porté par la MJC Bettembourg dont la mission consiste à accompagner des jeunes vers la prise d’initiative, l’autonomie, la citoyenneté et la gestion de leurs projets, prévoit la mise en place de plusieurs activités :

  • un jardin communautaire
  • un « Repair café » et
  • un système d’échange local pour faire face à une société de surconsommation en rupture sociale et écologique.

 


Atelier « WunnKooperativen »

Porteur du projet : Caritas Luxembourg (Fondation Caritas Luxembourg, association Caritas Accueil et Solidarité a.s.b.l., Caritas Jeunes et Familles a.s.b.l. Caritas Enfants et Familles .a.s.b.l.)- Service Recherche & Développement

Face à la problématique croissante du logement, ce projet-pilote vise à apprendre à créer et à gérer une coopérative d’habitation tout en sensibilisant le public à la mise en place d’un modèle démocratique et durable de l’habitat ainsi qu’à un accès plus abordable au logement par l’organisation d’une formation pour futurs membres d’une coopérative.
 


Catégorie 2 « du Tisserand »

pour des initiatives mettant en contact des communautés et des initiatives existantes.

« Défilé de mode Recycl’Art
Porteur du projet : Réidener Jugendtreff a.s.b.l.

Ce projet permet aux personnes vivant sur un même territoire d’interagir, de se rencontrer et de partager des expériences de vie, des valeurs culturelles, des techniques de couture (création, couture et savoir-faire) au travers de la recherche de synergies (jeunes – personnes issues du Centre de Réfugiés de la Croix Route de Redange). Il permet également de sensibiliser les jeunes à la surconsommation, au gaspillage par la création d’ateliers hebdomadaires (couture, tricot, création et récupération de nouveaux vêtements, organisation de défilés autour du thème du recyclage …). Le projet vise aussi à sensibiliser les jeunes à la problématique des réfugiés et de la rencontre des autres.
 


Fair Fashion
Porteur du projet : Fir den fairen Handel a.s.b.l.

Ce projet vise à sensibiliser le grand public sur les alternatives existantes en matière textile via l’organisation d’actions, d’ateliers et conférences sur les alternatives existantes en matière textile. Concrètement, le projet consiste à promouvoir et à favoriser un commerce équitable en partenariat avec des groupes de producteurs défavorisés, à sensibiliser le public à une consommation responsable, à présenter des initiatives et des produits socialement responsables (textile), à augmenter l’offre de ces produits auprès des acteurs de distribution au Luxembourg ainsi qu’à offrir des ateliers d’information et de sensibilisation dans les écoles et lycées.
 


KaffiKaddo « Le petit moment qui réchauffe le cœur »
Porteur du projet : M. Jean Philippe Wagnon

Le projet consiste à promouvoir le partage « collations suspendues » à l’instar du « café suspendu » en Italie. Il permettra aux personnes démunies d’avoir un café chaud, une soupe, une collation (comme un sandwich) offert par un citoyen dans un commerce participant à l’opération. Il s’agit de généraliser au niveau national luxembourgeois la pratique du « café suspendu », une tradition de solidarité sociale envers les plus pauvres pratiquée dans les bars napolitains, tradition qui consiste à boire un café mais en payer deux.


Catégorie 3 « du Bâtisseur »

pour des projets nécessitant un appui plus conséquent à la réalisation, par la mise en contact avec des personnes disposant du savoir-faire et de l’expérience utiles.


Eecher Oas
Porteur du projet : Centre for ecological learning Luxembourg a.s.b.l. (CELL) Ce projet concerne la conception et la réalisation participative d’une mare multifonctionnelle située sur les champs de l’Eicherfeld servant d’espace-laboratoire pour penser, rechercher et pratiquer des styles de vie à impact réduit sur l’environnement.

Ce projet est un appel à la prise de conscience sur la valeur de l’eau et le cycle de l’eau qui s’inscrit dans la logique des activités du CELL, une asbl luxembourgeoise fondée en 2010 qui vise à créer un espace laboratoire pour penser, rechercher et pratiquer des styles de vie à impact réduit sur l’environnement.
 


COHABIT'AGE 'un Toit 2 Générations'
Porteur du projet : Cohabit’age (en voie de formation)

Ce projet vise à promouvoir la cohabitation solidaire intergénérationnelle au Luxembourg au travers de l’hébergement d’un jeune par une personne retraitée disposant d’une chambre libre. Ce projet a reçu la mention spéciale du jury.
 


Chantier de la transition
Porteur du projet : Transition Minett a.s.b.l.

Ce projet réalise le développement d’un lieu de rencontre et de travail autour de la transition énergétique et citoyenne dans la région du Minett (Esch/Alzette). Il permet de mobiliser, d’associer, de construire et de lancer des activités comme base d’une dynamique pérenne ayant comme objectif la cohésion sociale. Ce projet tend à organiser un (ré-)apprentissage collectif au travers de l’organisation du chantier et de l’aménagement de la maison de la transition.

Il entend

  1. inviter tous les citoyens du sud du pays à s’impliquer (logique d’intégration) et stimuler la participation autour de dynamiques d’éducation populaire
  2. offrir un cadre d’expression aux citoyens et aux associations
  3. organiser des rencontres conviviales à dimension interculturelle et intergénérationnelle (cuisines du monde, café des âges, etc.) et lutter contre l’isolement
  4. proposer des bourses d’échange de savoirs et des trocs (objets et services)
  5. promouvoir des collaborations entre porteurs de projets à dimension sociale et durable (pépinière projets)

afin de réaliser des projets citoyens à dimension durable et locale (jardinage urbain, énergies renouvelables, alimentation et produits régionaux, etc.), promouvoir des produits locaux, biologiques et équitables pour un public large, proposer des activités autour de l’empreinte écologique, du Pacte climat et de la mobilisation citoyenne, proposer des ateliers créatifs (p.ex. «do-it-yourself», Repair café) et développer une interface d’innovation associative, sociale et écologique.