André Kirsch © Krystyna Dul
Mémoire

Musée Thillenvogtei Randschelt asbl - Musée Thillenvogtei 2023

Aménagement du musée et augmentation du personnel en vue d’un élargissement de l’offre scolaire et d’une adaptation des ateliers en fonction des saisons – Témoignage d’André Kirsch, responsable du projet.

Le Projet

Depuis sa fondation en 1991, le musée Thillenvogtei emmène ses visiteurs à un voyage dans le temps vers l’an 1900. Situé dans le décor d’une ferme authentique, nous proposons des programmes interactifs qui font immerger dans la vie quotidienne épuisante de l’époque : faire du pain ou le ménage, un atelier en bois ou de couture, aller à l’école comme jadis, ou une Kleeserchersuucht ne sont que quelques exemples de nos activités.

La vie quotidienne comme en 1900 © Krystyna Dul

En 2020, l’association Musée Thillenvogtei Randschelt a repris les activités du musée en apportant plein de nouvelles ambitions : se positionner en tant que musée pédagogique qui sauvegarde le patrimoine luxembourgeois, mais aussi celle de faire du musée une place de rencontre pour le slow tourism. Afin de garantir et de développer la diversité de cet endroit, nous avons rapidement compris que des travaux d’infrastructure ainsi que l’embauche de nouveaux collaborateurs étaient indispensables.

Malgré la situation actuelle nous continuons à nous engager pour le maintien de la culture et de la tradition rurale et de l’ancien artisanat. Transmettre ce savoir à nos visiteurs et voir qu‘ils l’accueillent nous donne de la force pour continuer le développement du musée.

La réalisation

Nous sommes heureux d’avoir pu embaucher une animatrice et un gestionnaire au début de l’année. Cela nous a permis de stabiliser l’équipe sur le terrain et d’adapter à nouveau notre programme pour les classes scolaires. Avec cette belle équipe dynamique et les ouvertures actuelles, nous sommes très confiants pour nous lancer dans la nouvelle saison.

Les commodités que nous connaissons aujourd’hui ne sont pas évidentes et il faut utiliser nos ressources de manière responsable

André Kirsch, Musée Thillenvogtei Randschelt asbl

Notre concept est unique au Luxembourg et le musée vit par ses activités participatives, éducatives et authentiques. Le grand intérêt de la part de nos visiteurs pour la vie de nos ancêtres nous pousse à continuer avec beaucoup de sang du cœur. À travers les activités éducatives et la représentation vivante de la vie vers 1900, le projet offre plus qu’une exposition d’accessoires et d’objets. Toute le monde qui vient ici ressort enrichi par une expérience et c’est une immense joie de le voir.

Impact de la pandémie

À cause des confinements consécutifs, nos activités scolaires, qui sont les principales, ont été mises à l’arrêt pendant plusieurs mois. Cette absence des classes scolaires avait un impact énorme sur nos activités : des recettes manquantes nous ont forcé de mettre une partie du personnel au chômage partiel.

Afin de pouvoir travailler d’une certaine manière, nous avons donc adapté notre programme pour des familles ou groupes plus restreints. En été et en automne 2020 déjà nous avons proposé des activités pour petits groupes, comme par exemple des histoires d pic-nic avec Potty Lotty ou la visite musicale « An de Spillmann ass do » en collaboration avec l’asbl Kopla Bunz.

Puis venait l’hiver et il n’était plus possible d’organiser des activités. C’est ainsi que nous avons proposé le programme « Ouschteren ewéi fréier » étalé sur tout le weekend de Pâques.

Atelier avec une classe scolaire © Krystyna Dul

Objectif

À travers notre programme d’activités nous souhaitons enrichir l’offre culturelle et touristique dans la région et au Luxembourg. Ainsi nous espérons qu’en 2023 les revenus et dépenses du musée soient assez équilibrées pour offrir un environnement de travail sûr et durable à notre équipe. Par ailleurs, nous souhaiterions élaborer une convention avec des ministères (culture, éducation…), tel qu’il est déjà le cas pour certains autres musées agricoles.

Lors des ateliers avec les écoliers, nous leur montrons la vie quotidienne d’il y a 100 ans, tout en véhiculant le message que les commodités que nous connaissons aujourd’hui ne sont pas évidentes et qu’il faut donc utiliser nos ressources de manière responsable. Ainsi, notre devise est basée sur deux questions :

  • Comment se façonnait la vie par rapport à celle d’aujourd’hui ?
  • Est-ce que l’énonciation « Fréier war alles besser » est correcte ?

www.thillenvogtei.lu

Découvrez d'autres témoignages