© Romain Girtgen

Tiers-lieux culturels

Face aux changements sociétaux globaux allant de la révolution numérique aux bouleversements écologiques ainsi qu’au besoin contradictoire d’accélérer et de ralentir, de nouveaux lieux culturels se créent depuis plusieurs années, et ce partout en Europe. Ces espaces partagés, qui répondent à des enjeux sociétaux, économiques et environnementaux, prennent la forme d’écosystèmes collaboratifs qui reconquièrent les friches industrielles, les espaces délaissés, ou le cœur des villes. 

Dans ce contexte, et pour répondre au besoin national d’espaces de création, l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, en partenariat avec l’ASBL Esch 2022, souhaite contribuer au développement de projets culturels, durables ou temporaires, qui participent à une dynamique collective visant à ancrer la culture dans le territoire, qui favorisent l’expérimentation en faisant interagir des univers différents et qui encouragent, au-delà du lieu de résidence d’artistes, le coworking et la cocréation avec les publics.


Appel à projets Tiers-lieux culturels – Guide pratique

Objectif 

Les tiers-lieux culturels, selon les modèles, recouvrent des réalités multiples. Ces « lieux-en-recherche » sont souvent des vecteurs de transitions socioculturelle, artistiques, sociales, écologiques, économiques, démocratiques, citoyennes, organisationnelles, territoriales ou urbaines. Certains sont des laboratoires collaboratifs de créations, dont les acteurs divers et variés pratiquent la culture sous toutes ses formes et font vivre autrement le quartier qui les entoure. Ils cultivent ainsi le mélange des genres, des activités et des publics. 

Au sein de ces espaces d’innovation sociale et de diffusion, atypiques et parfois insolites, sont accueillis des artistes jeunes, des artistes en résidence, des publics avertis et exclus, des associations, des entreprises culturelles et créatives, des centres de ressources, des restaurants, des activités culturelles, des crèches, des garages solidaires, des fab labs, des services à la personne ou encore des ateliers partagés. 

Ces lieux alternatifs, hybrides, où des intérêts multiples coexistent, peuvent être des plateformes de recherche, de développement durable, d’économie collaborative, de partage de savoir, de gouvernance partagée et de cocréation. À travers l’interaction d’univers différents, les tiers-lieux culturels favorisent de nouvelles sociabilités et deviennent des espaces d’expression, de croisement, ouverts et conviviaux, qui inspirent et donnent envie de revenir.

Pour qui ?

L’appel à projets est ouvert aux personnes morales à but non lucratif ainsi qu’à des personnes physiques privées et à tous groupes informels, ainsi qu’à toute collectivité locale souhaitant se constituer en personne morale à but non lucratif.

Public cible du projet

Les projets retenus encourageront le brassage social, s’adresseront tant au grand public qu’aux acteurs alternatifs et veilleront à l’inclusion des publics locaux.

Lieu 

Le projet doit être réalisé sur le territoire de l’une des 11 communes du sud du pays faisant partie de la Capitale de la Culture Esch 2022.

Échéances

Lancement de l’appel à projets : 3 décembre 2019
Date limite de soumission du dossier : 31 mars 2020
Jury de sélection : semaine du 20 avril 2020
Annonce des projets sélectionnés : courant mois de mai 2020 

Soutien financier 

Trois projets à hauteur de 400 000 € qui seront déboursés sur trois ans

  • Jusqu’à fin 2020 : la conception du projet devra être achevée et les partenaires identifiés
  • 2021 : mise en œuvre du projet
  • Fin 2021/début 2022 : fonctionnement à 100 % du projet

Jury

Le jury sera composé de membres du jury du fonds stART-up, de représentants d’Esch 2022 et d’experts indépendants.

Les évaluations seront menées sur base d’une grille d’évaluation prenant en compte les objectifs et les critères décrits ci-dessous. Le jury est souverain dans sa prise de décision, qui ne devra pas faire l’objet d’une motivation.

Dans la sélection le jury sera attentif aux critères suivants : 

Principes généraux

  • Principe d’interdiction du double financement
  • Règle du non-profit

Critères de sélection

Critères généraux obligatoires :

  • Intérêt général et neutralité

Le projet est d’intérêt général, désintéressé, apolitique et non confessionnel.

  • Budget clairement défini et description précise de l’affectation qui sera faite des moyens financiers prévus.
  • Faisabilité

Le projet est réaliste. Il présente un bon rapport coût/efficacité. 

  • Professionnalisme et qualité
  • Pérennité

Même limité dans le temps, le projet vise un processus de changement positif ou d’impact pérenne. 

Critères généraux additionnels

  • Valeurs et identités européennes 
  • Cohérence avec le concept et la stratégie d’Esch 2022 – Capitale européenne de la Culture : REMIX CULTURE (Nature, Yourself, Art, Europe)

Critères spécifiques

  • Lieu du « faire ensemble », de la cocréation et du coworking
  • Partage de savoirs
  • Originalité et créativité
  • Participation active de publics diversifiés
  • Ancrage territorial
  • Innovation sociale
  • Diversité des acteurs
  • Plus-value en termes de cohésion sociale et de solidarité
  • Développement durable

Téléchargez ici la brochure de la journée Tiers-lieux culturels.

Contact

Florence Ahlborn:
+352 22 56 67 – 704
florence.ahlborn@oeuvre.lu


Je complète le formulaire